Alexis de Tocqueville
FERMER

In fine : "J'aurais terminé, Monseigneur, si je ne devais revenir sur l'insistance avec laquelle M. le procureur du Roi de Versailles demande qu'il lui soit nommé un troisième substitut, sans lequel il craint de ne pouvoir supporter désormais le service des assises, le service civil, celui de première instance et d'appel en matière correctionnelle, et enfin le service de son parquet.
Cette demande qui me semble juste ne peut éprouver de difficulté que par des motifs d'économies.
Mais n'y aurait-il pas moyen de subvenir sans augmentation de dépenses [...] en lui accordant un juge auditeur qui serait à sa disposition et pourrait être exclusivement employé par lui au service du ministère public ? [...]
Mais je verrais un grand avantage à attacher au tribunal de Versailles un quatrième juge auditeur et, dans l'espoir que votre grandeur acceptera cette proposition que je crois conforme au bien du service, j'ai l'honneur de lui présenter M. Charles Alexis Clérel de Tocqueville, jeune avocat et fils de M. le préfet de Seine-et-Oise lequel désire ardemment cette nomination. M. de Tocqueville fils a fait de très bonnes études. Il est plein d'ardeur, et il me paraîtrait fort convenable d'accorder à son père une faveur qui constituerait à Versailles entre l'administration et la justice un véritable lien très avantageux sous beaucoup de rapports."