aller au menu principal - aller aux sous-menus - aller au contenu-texte - le plan du site - politique d'accessibilité

Portraits


Sa famille

Ses frères : Édouard

Édouard de Tocqueville, jeune homme

Édouard de Tocqueville, jeune homme, coll. privée
© AD Manche/A. Poirier

Édouard est à l'évidence celui de ses deux frères dont Alexis s'est toujours senti le plus proche. Il n'est son aîné que de cinq ans et s'il entame, tout comme Hippolyte, une carrière militaire à l'aube de la Restauration, il doit y mettre un terme en 1822 en raison de la fragilité de sa santé, faiblesse qu'il partage également avec Alexis. Il efface cet échec en réussissant un très riche mariage bourgeois en juin 1829 lorsqu'il épouse Alexandrine Ollivier, qui n'est autre que la fille du "baron" Ollivier, un des régents de la Banque de France qui fut aussi député puis pair de France sous la Restauration. Ce mariage lui apporte une immense fortune et fait de lui le gestionnaire d'un très vaste domaine agricole dans l'Oise : le domaine de Baugy. Édouard se penchera désormais avec prédilection sur les questions d'agronomie et d'horticulture.

« Ses cinq enfants, ses huit petits-enfants, sa femme qui est dans le plus triste état, ses poissons, ses sangsues et ses bonnes œuvres, remplissent si bien sa vie que ce serait en quelque sorte, l'arracher à lui-même que de l'ôter de chez lui. »
(Lettre à Gustave de Beaumont, 24 décembre 1858)

Mais ce qui rapproche le plus Édouard d'Alexis c'est une forme de complicité intellectuelle, qui ne s'est rompue qu'au moment de l'instauration du Second Empire, lorsque Édouard décide, contre l'avis de son frère, résolu pour sa part à quitter la vie politique, de présenter sa candidature au Corps législatif.

Scène de famille (détail d'Edouard et de sa mère)

Scène de famille; Anonyme, coll. privée
© AD Manche/A. Poirier

Portrait photographique d'Édouard de Tocqueville

Portrait photographique d'Édouard de Tocqueville
© AD Manche/A. Poirier

Le conflit éclate violemment et les termes que Tocqueville choisit pour condamner et rejeter la conduite adoptée par son aîné sont explicites. Toutefois, la défaite sans appel de la candidature d'Édouard apaise rapidement ce différend.

« La ruine de la liberté, mon renoncement à la vie publique, l'abaissement de mon pays, l'exil de mes amis ou leur dispersion volontaire ne m'avaient pas, je crois, causé un sentiment aussi amer que cette profonde dissidence entre nous. »
(Lettre à Edouard, 14 février 1852, Collection privée)

Des trois frères, Édouard est donc le seul à ne pas être parvenu à embrasser de carrière politique ; mais il est également le seul à avoir fondé une famille, à laquelle il consacre une grande attention. Alexis ironise parfois sur l'importance prise par la vie de famille dans l'existence de son frère, bien qu'il considère lui-même volontiers cette famille comme la sienne. De ses cinq neveux et nièces, il se sent surtout très proche de l'aîné, Hubert, qui est également son filleul et auquel il aime prodiguer des conseils "paternels" pour l'aider à choisir aussi bien sa carrière que son épouse. Alexis semble l'avoir tenu pour son héritier spirituel et regardé comme celui qui devait reprendre le flambeau de la tradition familiale.

Archives

Admission dans la maison militaire du roi

Admission dans la maison militaire du roi, 1816
© Archives de l'armée de terre

Note du 1er bureau sur la santé d'Édouard de Tocqueville, 1821

Note du 1er bureau sur la santé d'Édouard de Tocqueville, 1821
© Archives de l'armée de terre

Certificat de réforme d'Édouard de Tocqueville

Certificat de réforme d'Édouard de Tocqueville
© Archives de l'armée de terre

Admission à la réforme sans traitement

Admission à la réforme sans traitement
© Archives de l'armée de terre

Lettre de démission de M. Ollivier au gouverneur de la Banque de France

Lettre de démission de M. Ollivier au gouverneur de la Banque de France, 1827
© Banque de France

Démission d'Augustin-Charles-Alexandre Ollivier (beau-père d'Edouard) du poste de Régent de la Banque de France

Démission d'Augustin-Charles-
Alexandre Ollivier, 1827
© Banque de France

Contrat de mariage de Louis Édouard de Tocqueville avec Alexandrine Denise Ollivier

Contrat de mariage de Louis Édouard de Tocqueville avec Alexandrine Denise Ollivier
© CHAN

Avis de décès de  Louis Édouard de Tocqueville

Avis de décès de Louis Édouard de Tocqueville, coll. privée
© AD Manche / Poirier

Haut de page