aller au menu principal - aller aux sous-menus - aller au contenu-texte - le plan du site - politique d'accessibilité

Portraits


Son ascendance

Une très prestigieuse famille
« Enfin me voilà à Tocqueville, dans la vieille masure de ma famille. J'ai, à une lieue, en vue le port où Guillaume s'est embarqué pour conquérir l'Angleterre. Je suis entouré de Normands qu'on voit figurer dans la liste des conquérants. Tout cela, il faut bien vous l'avouer, chatouille de mon cœur l'orgueilleuse faiblesse. »
(Lettre à Gustave de Beaumont,
5 octobre 1828)

La famille des Clérel est une vieille famille de souche normande, implantée au XIVe siècle dans le Cotentin et dont la noblesse remonte à l'âge féodal. Alexis de Tocqueville avoue même à Beaumont aimer se rappeler qu'un de ses ancêtres, un certain Guillaume Clarel, a combattu aux côtés de Guillaume le Conquérant à la bataille d'Hastings. Il semble de même touché de retrouver dans les archives familiales l'histoire de ses pères mêlée à celle de la population de Tocqueville pendant près de quatre cents ans en arrière, au point que les seigneurs de Tocqueville étaient souvent les parrains des enfants du village. "Il y a un certain charme à fouler ainsi la terre qu'ont habitée les aïeux et à vivre au milieu de gens dont toutes les origines se mêlent ainsi aux nôtres" écrit-il à son neveu Hubert pour expliquer le charme ancestral qui l'attache au château de Tocqueville. Or la famille des Clérel peut se targuer d'avoir gardé, au moins jusqu'à la Révolution française, ce lien très fort avec les habitants de Tocqueville, à l'image de la grand-mère d'Alexis, Catherine-Antoinette de Damas-Crux qui, "restée veuve fort jeune", a habité seule le château de Tocqueville et a laissé dans le village un souvenir respecté. Son union avec un Clérel de Tocqueville est pourtant le signe de la rapide ascension sociale que connaît cette famille au XVIIIe siècle grâce au jeu des alliances prestigieuses qu'elle réussit.

« M. de Malesherbes était la bonté et la simplicité mêmes... Il vivait ainsi avec la nature, loin des passions qui agitaient le monde. La tranquille occupation qu'elle lui fournissait pouvait seule faire diversion à l'impression douloureuse que le procès du roi et sa fin tragique avaient laissée en lui. »
(Mémoires, Hervé de Tocqueville)

C'est ainsi le grand-père d'Alexis qui épouse une fille de la famille des Damas-Crux ou l'un de ses grand-oncles qui s'unit à la famille des Faudoas. C'est enfin son père, Hervé de Tocqueville , qui fait entrer la famille Clérel dans le cercle refermé des plus grandes familles françaises par son alliance avec la grande robe, la mère d'Alexis étant une Le Peletier, une petite-fille de Lamoignon de Malesherbes. Lorsque Hervé de Tocqueville rejoint sa belle-famille à Malesherbes le 30 janvier 1793, quelques semaines avant son mariage, il pénètre ainsi l'univers familier de certains des plus hauts représentants de la noblesse de France. Le premier d'entre eux, Guillaume Lamoignon de Malesherbes, le grand-père de son épouse et le défenseur du roi Louis XVI l'accueille par exemple comme s'il était déjà "son fils" et Hervé de Tocqueville ne cache pas dans ses Mémoires l'admiration qu'il ressent face à ce "vénérable vieillard" qu'Alexis considèrera lui aussi comme un exemple. Se trouvent également réunis autour de l'ancien ministre de Louis XVI, son gendre, Louis Le Peletier de Rosanbo, l'ancien président à mortier au parlement de Paris, dont Hervé de Tocqueville devine "l'âme profondément affectée par les crimes de la révolution", sa fille, Marguerite de Lamoignon, ainsi que ses trois petites-filles et son petit-fils, qui n'est alors âgé que de dix-sept ans. Hormis Louis, le benjamin, seule Louise-Madeleine, la future mère d'Alexis, reste à marier puisque sa sœur aînée a épousé Jean-Baptiste de Chateaubriand, le frère aîné du vicomte François-René, et que sa sœur cadette s'est unie le 6 novembre 1792 à son cousin germain, Monsieur Le Peletier d'Aunay.

Voir le procès
de Louis XVI

Portrait de Chrétien-Guillaume Lamoignon de Malesherbes

Portrait de Chrétien-Guillaume Lamoignon de Malesherbes © BNF

Déclaration des droits de l'Homme et du Citoyen

Déclaration des droits de l'Homme et du Citoyen.
© RMN / Bulloz

Plaidoyer par M. de Malesherbes

Plaidoyer par
M. de Malesherbes
© AD Manche / Poirier

Archives

Devoir envers les Bourbons

Devoir envers les Bourbons
© AD Manche / Poirier

Haut de page