aller au menu principal - aller aux sous-menus - aller au contenu-texte - le plan du site - politique d'accessibilité

lieux


Villégiature

Le château de Fosseuse

La plus grande partie des lettres qu'Alexis de Tocqueville a envoyées à Louis de Kergorlay, son ami d'enfance, lui sont adressées au château de Fosseuse dans l'Oise. Cette propriété est un ancien et important château des Montmorency dont il demeure encore aujourd'hui un très grand corps de bâtiment de brique aux chaînages de pierres blanches, ocres ou roses. Le nom de la commune, Fosseuse (anciennement Bailleul-sur-Esches), est d'ailleurs un héritage de la famille des Montmorency-Fosseux qui a importé le nom du village de l'Artois auquel elle est historiquement attachée jusqu'à son nouveau lieu de résidence dans l'Oise quand la terre de Bailleul est érigée en baronnie de Fosseuse par Henri III en 1578. Le château quitte définitivement la propriété de la famille des Montmorency à la fin du XVIIe siècle, lorsqu'il est vendu à Louise de Prie, la veuve du maréchal de la Mothe-Houdancourt. Il est érigé en marquisat au XVIIIe siècle pour Philippe Thomé, conseiller au Parlement et ce n'est qu'en 1807 qu'il entre pour plus de cent ans dans la maison des Kergorlay. Le domaine est alors immense et les dépendances sont considérables. De plus, le château est entouré d'un vaste parc à l'anglaise qui jouit d'une certaine renommée sous la Restauration, à l'heure de gloire de César de Kergorlay, le père de Louis de Kergorlay. À l'image de la fidélité de ce dernier pour son milieu familial ainsi que pour les idées de son père, l'un des ultraroyalistes les plus rigoureux sous la Restauration et des plus fervents légitimistes sous la Monarchie de Juillet, Louis de Kergorlay est resté très attaché à sa résidence au château de Fosseuse où il passe la majeure partie de son existence. Son ami Alexis de Tocqueville lui rend parfois visite dans ce château, d'autant plus que la proximité de Baugy, où réside son frère Édouard, et de Clairoix, où demeure son père à la fin de sa vie, l'attire fréquemment dans les environs.
La château quitte la famille des Kergorlay au début du XXe siècle et une large tour carrée y est accolée en 1912. Les propriétaires actuels accueillent aujourd'hui encore les visiteurs occasionnels, désireux de partir sur les traces d'Alexis de Tocqueville et de Louis de Kergorlay, en y proposant la location de chambres d'hôtes.

voir la carte

Château de Fosseuse

Château de Fosseuse
© AD de l'Oise

Haut de page