Alexis de Tocqueville
CLOSE

Rapport sur les places de juge vacantes au tribunal de Versailles, adressé par le parquet de la Cour royale de Paris le 21 juin 1832 au Garde des Sceaux. La démission de Tocqueville y est prise en compte comme le montrent les extraits suivants :

"Monsieur le Ministre,
Deux places de juges suppléants sont vacantes au tribunal de Versailles, l'une par la promotion de M. Mahou, l'autre par la démission de M. de Tocqueville que je joins à cet envoi."

Et en marge, le brouillon de la réponse du Garde des Sceaux :
"Vu la présentation ci-contre considérant que la démission de M. de Tocqueville n'est pas jointe aux pièces mais qu'elle paraît néanmoins certaine.

[...]
Je propose 1° la nomination de M. Caullet (Jean, Auguste, Joseph), avocat comme juge suppléant à Versailles en remplacement de M. de Tocqueville démissionnaire.
[...]
Enfin je propose le procureur général à adresser la démission de M. de Tocqueville qu'il n'a pas jointe à la transmission."