Alexis de Tocqueville
CLOSE

Procès verbal d’élection d’Alexis de Tocqueville comme député de la Manche, 1er août 1846

[Comme l’indique ce procès-verbal, le premier jour de scrutin est consacré à l’élection du président et des scrutateurs provisoires, puis définitifs, du bureau électoral.]

Département de la Manche
4e arrondissement électoral,
1ère section,
Élection du député

L’an 1846, le 2 août à Valognes, dans la salle des audiences du tribunal civil […]
Le bureau définitif étant complètement formé, M. le Président a prévenu les électeurs qu’ils ont un député à élire, qu’ils doivent inscrire un seul nom sur leur bulletin, que leur choix peut porter sur tout individu français, ayant trente ans accomplis, et payant au moins 500 francs de contributions directes […]
À huit heures et demi, M. le Président a déclaré le scrutin ouvert et il a annoncé qu’il serait clos à trois heures du soir.
L’un des scrutateurs a de suite procédé à l’appel nominal des électeurs. Chacun d’eux est venu successivement au bureau, il a reçu de M. le Président un bulletin ouvert, il a écrit secrètement son vote, ou l’a fait écrire secrètement par un électeur de son choix, sur la table préparée […], puis il a remis son bulletin écrit et fermé à M. le Président, qui l’a déposé dans une boîte fermée de trois clefs […].
Les électeurs qui n’ont pas voté à la séance d’hier ont prêté le serment prescrit par la loi du 31 août 1830.
À mesure que chaque électeur a déposé son bulletin, deux des scrutateurs ont constaté le vote, en écrivant leur propre nom en regard de celui du votant sur les deux listes à ce destinées. Cet appel terminé, il a été procédé au rappel des électeurs qui n’avaient pas voté.
Ceux qui n’avaient pas pu répondre aux deux premiers appels, ont été admis à voter jusqu’à la clôture du scrutin.
Trois membres au moins du bureau ont toujours au moins été présents.
À trois heures du soir, aucun électeur ne se présentant plus pour voter, M. le Président a déclaré le scrutin clos. Il a fait constaté le nombre des votants au moyen des feuilles d’inscriptions. Le nombre s’est trouvé être de 269.
Le Président a ensuite ouvert la boîte du scrutin, il a compté le nombre des bulletins, qui s’est trouvé être égal à celui constaté par les feuilles d’inscription.
Le bureau a déclaré l’opération régulière.
M. le Président a ordonné le dépouillement du scrutin, ce qui a eu lieu de la manière suivante :
Un des scrutateurs a pris successivement chaque bulletin, l’a déplié, l’a remis au président, qui en a fait lecture à haute voix, et l’a passé à un autre scrutateur.
Deux des scrutateurs et le secrétaire ont tenu note du dépouillement sous la dictée du président. Les trois relevés se sont trouvés conformes.
Il est résulté du dépouillement que M. Alexis de Tocqueville a obtenu 214 voix, en y comprenant 28 bulletins portant le seul nom de Tocqueville et que le bureau a jugé devoir être attribués à M. Alexis de Tocqueville.
M. Polydor le Marois, 45 ; M. Gisles, maire, 6 ; M. le général Ballod, 1 ; M. Paul de Varennes, 1 ; il s’est en outre trouvé deux bulletins nuls. Tous les bulletins ont été immédiatement brûlés en présence des électeurs de la section.
L’état du dépouillement a été à l’instant rendu public. Le présent procès verbal a été fait et signé en double expédition les dits jours et ans.

[Signatures]